• Contactez-nous
  • Nous suivre sur les réseaux

    Se former aux tests antigéniques

    tests antigéniques

    Vous souhaitez vous former au prélèvement nasopharyngé pour réaliser des tests antigéniques ?  Mais comment se former au test antigénique ? Qui peut réaliser des tests antigéniques ? Toutes les réponses dans cet article. 

    Qu'est-ce qu'un test antigénique ?

    Le test antigénique aussi appelé, test rapide antigénique (TRA), consiste en un test manuel de prélèvement nasopharyngé qui permet de savoir si une personne est contaminée par le virus SARS-CoV-2. Il s’agit d’un petit boitier en plastique blanc dont la lecture du « positif » ou « négatif » se fait directement dessus via un système de bâton rouge. Il s’agit d’un système apparent au test de grossesse vendu en pharmacie.

    La différence se fait sur l’utilisation du boitier. Nous n’utilisons pas les urines comme prélèvement mais des cellules (ou micro-organismes) à l’aide d’un écouvillon introduit dans le nez.

    Ce test permet d’obtenir un résultat rapide et fiable en seulement 30 minutes.

    Quand a débuté la crise sanitaire en France ? Les trois premiers cas à partir de la découverte de la maladie sont officiellement recensés le 24 janvier 2020 . Il s’agit d’un Français d’origine chinoise et de deux touristes chinois ayant séjourné à Wuhan, foyer d’origine du virus en Chine centrale.

    Quels sont les métiers habilités à réaliser des tests antigéniques ?

    La formation au prélèvement test antigénique est accessible aux professionnels de santé.

    Voici la liste des métiers : médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme, pharmacien, masseur-kinésithérapeute, infirmier, manipulateur d’électroradiologie médicale, technicien de laboratoire médical, préparateur en pharmacie, aide-soignant, auxiliaire de puériculture, ambulancier, orthophoniste, pédicure-podologue, orthoptiste, physicien médical, ergothérapeute, psychomotricien, audioprothésiste, diététicien, opticien-lunetier, orthoprothésiste, podo-orthésiste, oculariste, épithésiste, orthopédiste-orthésiste et assistant dentaire.

    Les étudiants sont également habilités à se former s’ils ont validé leur première année en : médecine, chirurgie dentaire, pharmacie, maïeutique, masso-kinésithérapie ou en soins infirmiers. 

    Il existe des spécificités en lien avec certains territoires et certaines professions, pour plus d’information référez-vous à l’article 25 de l’Arrêté du 1er juin 2021 et à l’arrêté du 20 janvier 2022.

    Comment se former au prélèvement nasopharyngé pour réaliser les tests antigéniques ?

    Il existe plusieurs types de formation pour les tests antigéniques. Celles-ci sont valides si l’apprenant est bien habilité à réaliser cette formation (cf liste ci-dessus). 

    Dans un premier temps, l’apprenant doit valider la partie théorique de la formation aux prélèvements nasopharyngés. Elle est généralement proposée via des questionnaires, des quiz et des cas client. Cette formation peut se réaliser en ligne sur PC ou sur mobile, notamment via notre application mobile SIMANGO.

    Après l’obtention de la pratique, l’apprenant doit se rapprocher d’un professionnel de santé habilité à le former (médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme, pharmacien, masseur-kinésithérapeute ou infirmier).  Ce professionnel pourra alors faire effectuer à l’apprenant la formation aux gestes techniques.

    La formation aux tests antigéniques proposée par Simango

    Afin de répondre à un besoin crucial de formation dans ce contexte de crise sanitaire, l’ANFH PACA s’est associée à l’ARS PACA et à Simango pour proposer aux professionnels de santé une formation GRATUITE au test antigénique. 

    Cette formation labellisée, réalisée avec un médecin biologiste et validée par la Société Française de Microbiologie permet aux professionnels habilités de se former rapidement et à distance sur les aspects théoriques des tests antigéniques. Le tout dans un format ludique et interactif !

    Actuellement disponible via l’application mobile Simango ; sur l’App Store et Google Play.

    Les objectifs de cette formation :

    Sécuriser le professionnel de santé et le patient prélevé
    Connaître les étapes à respecter, la bonne utilisation du matériel
    Appliquer les recommandations
    Limiter les faux cas négatifs
    Réduire la pénibilité pour la personne prélevée

    Ce module de formation pour objectif de garantir la qualité, la sécurité et la pertinence des soins en mettant l’accent sur la maîtrise des risques associés aux actes de prélèvements rhino-pharyngés et des tests antigéniques. 

    Une fois la formation effectuée et l’ensemble des étapes validées, une attestation d’assiduité est délivrée à l’apprenant lui validant la partie théorique.

    Il faudra par la suite se rapprocher d’un laboratoire ou d’un professionnel de santé pour effectuer la partie pratique.

    Vous n'êtes pas un professionnel de santé ? Devenez médiateur de lutte anti-covid19

    Pour devenir médiateur de lutte anti-covid19 il faut avoir obtenu un diplôme (baccalauréat ou CAP dans le domaine sanitaire ou social) et/ou être un volontaire du service civique*.

    *Attention : Les volontaires du service civique ne peuvent pas effectuer de prélèvement naso-pharyngé, ni analyser des tests antigéniques. 

     

    Pour devenir “Médiateur de lutte anti-covid-19”, il faut suivre quatre jours de formation. La formation comprend deux modules :

    ◈“Tester et sensibiliser” : réaliser un prélèvement naso-pharyngé, sous la supervision d’un professionnel de santé. 

    ◈“Identification des cas contact”

    Ces deux modules se réalisent en deux temps, d’abord une partie à distance, puis une partie en présentiel, pour une formation pratique. 

    A l’heure actuelle, seule l’EHESP (École des Hautes Études en Santé Publique) assure l’enseignement théorique, à travers une plateforme de e-learning

    La suite de la formation en présentiel est assurée par des structures partenaires, selon les départements.

    Certifications

    Simango est un organisme de formation disposant d'un numéro d'accréditation