Photo de Guillaume MAQUINAY et Vincent-Dozhwal BAGOT

L’histoire de SIMANGO

 

Tout commmence par le premier scénario disponible : la chambre des erreurs virtuelle.

 

Vincent-Dozhwal BAGOT, médecin de Santé publique, développeur et graphiste, par passion créé sa start-up de communication en santé, medipix.fr en mars 2017.
Pierre Parneix, président de la Société Française d’Hyigène Hospitalière (SF2H) lui propose alors de transposer en virtuel un dispositif de simulation existant depuis déjà quelques années à l’hôpital : la chambre des erreurs.

Après 3 mois de développement, l’atelier est mis en place au congrès d’hygiène à Nice début juin 2017 et c’est le succès. 200 infirmiers, pharmaciens et médecins hygiéniste testent l’outil et la remarque principale en enlevant le casque est simplement : « c’est génial ! ».

Dans la suite logique, et après discussion avec des chargés de formation sur leur besoins, il est apparu qu’il y avait besoin de sang neuf dans ce domaine. Un besoin d’engager l’apprenant, de tracer et valoriser les actions, d’être adapté aux horaires du personnel et non l’inverse.

S’associer avec Guillaume Maquinay, Gérant d’EMS (Europe Management Santé), un organisme de formation reconnu, parait alors comme une évidence. Guillaume est certain que les serious games vont changer l’avenir, mais aussi les hologrammes, mais ça c’est une autre histoire.

Simango naît alors et l’aventure commence !

Notre quadruple expertise Formateur-Entrepreneur-Médecin-Développeur est notre valeur ajoutée.

Ensemble, nous allons développer la formation du futur, aussi ergonomique que Google, aussi pertinent que wikipédia, aussi ludique que Candy Crush. Bref des outils que nous aimerions utiliser en tant qu’usager.

A vous maintenant d’essayer nos outils, et de nous faire confiance ! Tout ça au final pour favoriser le meilleur soin des patients, mais aussi le bien-être du personnel.

SIMANGO, c’est quoi ?

 

Simango, c’est une offre de formation ludique composée de réalité virtuelle et de serious games sur smartphones, tablettes et PC.

Les avantages de la réalité virtuelle et des serious games sont nombreux :
– Ludique et donc attractif.
– Personnalisé au profil de l’apprenant.
– Le joueur est acteur dans sa formation et apprend mieux.
– Une part d’aléatoire peut être prévue dans le scénario pour se rapprocher de la réalité.
– Une traçabilité totale des actions, succès, échecs permet à l’apprenant de réessayer et de s’améliorer, et pour le décideur de valoriser son outil.
– Il est possible de créer des scénarios solo mais aussi multijoueur.
– Un droit à l’erreur encouragé qui favorise l’apprentissage.
– peu couteux comparé à la formation présentielle.
– Formation potentiellement disponible 24h/24, utilisable en autonomie.

            

Title test
×