• Contactez-nous
  • Nous suivre sur les réseaux

     « La prévention du risque infectieux, c’est se protéger soi-même et protéger les patients ! » 

    La prévention du risque infectieux est un sujet que l’on affectionne beaucoup chez Simango. Nous sommes convaincus que c’est un enjeu majeur de santé qui doit s’intégrer dans une approche globale et qui s’applique tout au long de la prise en charge du patient.  

    Mais qui de mieux pour en parler qu’une professionnelle de santé confrontée quotidiennement à ce sujet ?  

    Découvrez le témoignage de Solène, aide-soignante diplômée depuis 2012. Plusieurs années d’expertise, mais aussi d’apprentissage, où elle a vu les méthodes changer, évoluer et auxquelles elle a dû se former. 

    ⚠️ Ceci est l’expérience de Solène, pour connaitre les pratiques obligatoires et recommandées par la HAS, nous vous invitons à consulter la page Parcours de Prévention du Risque Infectieux en Établissement de Santé.

    témoignage prévention risque infectieux

    Bonjour ! Peux-tu te présenter ?  

     

    “Bonjour, je m’appelle Solène, j’ai 32 ans, je suis aide-soignante et cela fait donc 11 ans que j’exerce ce métier passionnant.  

    J’ai travaillé pendant 7 ans, au centre hospitalier Marguerite de Lorraine à Mortagne au Perche, en unité Alzheimer. Je me suis ensuite dirigée dans la région de l’Ain où j’ai pris la décision de rester aide-soignante intérimaire ce qui me permet de travailler dans différents services et avec différentes équipes.” 

     

    Qu’est-ce qui t’a donné envie d’exercer dans ce secteur ? 

     

    “Plusieurs facteurs sont entrés en ligne de compte !  

    Déjà plusieurs membres de ma famille font partie du milieu médical. Ma grand-mère était aide-soignante elle aussi ! Dès mon plus jeune âge, elle parlait de ce métier avec une telle passion et dévotion que ç’a probablement influencé sur mon choix de carrière. 

    Enfin, je dirais que j’ai toujours eu cette volonté et vocation d’aider les personnes dans le besoin et d’être en contact avec eux. De ce fait, travailler dans le médico-social m’est apparu comme une évidence.” 

     

    En tant qu’aide-soignante, peux-tu nous expliquer ce qu’est la prévention du risque infectieux ? 

     

    “ Pour moi, la prévention du risque infectieux dans le domaine médical est primordiale ! 

    C’est d’un côté, se protéger soi-même (éviter les risques de maladies professionnelles dus aux expositions quotidiennes des liquides biologiques) et de l’autre, protéger les patients, pour éviter la contraction de germes (manuportés et aéroportés) pouvant entraîner le risque d’infections nosocomiales.

     

    Quelles sont les actions du quotidien qui demandent une vigilance et un respect des protocoles liés à l’hygiène en établissement de santé ? 

     

    ” Il y en a plusieurs, dans toutes les actions du quotidien, commençant par des précautions standard :  

    Le lavage des mains à l’eau et par friction par gel hydroalcoolique 

    👉 Des ongles courts et propres sans bijou

    👉 Des cheveux attachés 

    👉 Une tenue de travail à manches courtes et propre 

    👉 Port des gants sur un soin dit « sale » 

    👉 Port du tablier pour gestion des liquides biologiques 

    👉 Nettoyage de l’environnement du patient (lit, table, télécommande, etc) 

    👉 Gestion correcte des déchets à risque 

    👉 Vaccination complète 

     

    Ensuite, il a les précautions complémentaires 

    👉 La première étant la précaution contact qui désigne les mesures d’hygiène à réaliser en complément des précautions standard. Elle concerne tout patient suspect ou atteint d’une pathologie transmissible (par contact lié à certains micro-organismes et infections à bactéries multirésistantes). 

    👉 Le port des gants et tablier est primordial pendant tout le soin. 

    👉 Les précautions complémentaires « gouttelettes » désignent les mesures d’hygiènes à réaliser en complément des précautions standard. Elle concerne tout patient suspect ou atteint d’une infection contagieuse, transmissible par gouttelettes. 

    👉 Le port du masque, d’une sur blouse, de lunettes protectrices, d’une charlotte et sur-chaussures.

     

    Comment éviter les erreurs liées à la prévention du risque infectieux dans les établissements de santé ?  

     

    ” La thématique de l’hygiène est un sujet sur lequel nous nous devons, soignants, d’être irréprochables. Pourtant, beaucoup d’erreurs sont encore commises (le port de bijoux, le vernis ou encore les cheveux détachés).  

    Cela peut être dû à une mauvaise organisation, une mauvaise préparation ou alors un manque de connaissance. Aujourd’hui la solution, c’est la formation ! Il est fondamental que tous les professionnels de santé, soient formés à ces sujets.

     

    Le mot de la fin ? Pour toi le métier d’aide-soignante c’est…? 

     

    ” À mes yeux, le métier de soignant, bien qu’il soit très physique, est gratifiant 

    Je sais que chaque jour, j’accueille les patients, les aide à se déplacer, veille à ce qu’ils mangent bien, leur fait leur toilette, s’occupe de leur confort, etc. Je sais qu’à travers mon métier, je permets à ces personnes de conserver leur dignité humaine, leur liberté d’action et le meilleur état de santé possible, en plus d’une écoute et observation… 

    C’est le plus beau métier du monde. “

     

     

    Photographie portrait de Maëlys Dedovic, Brand et Content Manager chez Simango

    Maëlys Dedovic

    Content & brand Manager

    Certifications